Accueil > Spéciales > GODIER GENOUD 750 « Gendarmerie Nationale »

 
Type GG 750
Série n° KZ750E 011XXX

En 1979, la Gendarmerie Nationale commande une série spéciale de Kawasaki Z650 préparées par Godier Genoud.

Les motos sont destinées au peloton « compétition » engagé dans le Championnat de France des Rallies Routiers.
750 GG 11XXX-000
Les gendarmes roulent depuis de nombreuses années en compétition, ils supportent de plus en plus mal la concurrence que leur livrent les policiers du C.M.P.N.

Les Godier Genoud sont des motos issues de la série, adaptées à ce type de compétition se déroulant sur route ouverte, route fermée (épreuves spéciales chronométrées) et circuits.

L’année suivante, les gendarmes commandent des Godier Genoud 750, encore plus abouties, pour participer au Tour de France Motocycliste.
Le préparateur basé à Viry, réalise également des « grosses » 1085 cc (sur base Kawasaki 1000J).

En 1981, la hiérarchie décide de désengager l’équipe de toute compétition officielle.

Dorénavant, les gendarmes pourront rouler en compétition, mais en dehors des heures de service, sur des motos « civiles » – et non plus sur des motos « militaires », portant la grenade sur la plaque d’immatriculation.

N’étant plus autorisés à courir, les gendarmes ont tout juste la possibilité de roder les 750 GG, à peine livrées.

Fin 1981, les Godier Genoud de la Gendarmerie Nationale sont vendues aux enchères par les domaines.

Seule la 650 GG n° 17 du Tour de France Motocycliste (pilotée par le Major Estournel) sera conservée par la Gendarmerie, pour être exposée au Musée de Fontainebleau, où elle se trouve toujours.
750 GG 11XXX-001

Cette Godier Genoud 750 est l’un des rares exemplaires existants.

La moto dispose d’une carte grise Godier Genoud, type Z 750, et d’une plaque constructeur rivetée sur le cadre.
750 GG 11XXX-002-rot 750 GG 11XXX-003
Elle est équipée des accessoires d’époque qui caractérisent la préparation Godier Genoud. 

Monocoque polyester aux couleurs de la Gendarmerie Nationale.

La trappe de réservoir, issue de l’automobile, équipait les Renault 14.
750 GG 11XXX-004
Selle monoplace recouverte de skaï bleu.
Tête de fourche polyester de Kawasaki 1000 Z1R.

Bulle course retaillée.

Rétroviseur obus California.

Optique H4 jaune Carello.
750 GG 11XXX-005
 Echappement 4 en 1 Devil gros volume. 750 GG 11XXX-006
Roue AV magnésium Campagnolo 18’ x 2, 5’ (roue de 19’ à l’origine).

Disques inox perforés Brembo sur platines alu anodisées or.
Etriers Brembo P08 sur platines SEMC.

Durits inox type aviation.

Pneumatique Bridgestone BT45 neuf.

Axe de roue AV et visserie rezingués.
750 GG 11XXX-007
Roue AR magnésium Campagnolo 18’ x 3’.

Disque perforé et étrier de frein AR d’origine Kawasaki.

Couronne sur platine alu et silentblocs.

Pneumatique Bridgestone BT45 neuf.

Axe de roue AR, tendeurs de chaîne et visserie rezingués.
750 GG 11XXX-008
Les roues Campagnolo en magnésium ont été décapées, remises en peinture et vernies afin d’être protégées contre toute forme de corrosion.
Amortisseurs Marzzochi à bonbonne séparée en position inclinée.

La moto était équipée d’amortisseurs Koni à l’origine.
750 GG 11XXX-009-rot
750 GG 11XXX-010
Maître-cylindre de frein AV Brembo.

Guidon cintre plat.
750 GG 11XXX-011
Kilométrage d’origine : 32 000 km.
750 GG 11XXX-012
Le moteur est en très bon état de fonctionnement.

Il a été révisé : vidange huile moteur + filtre, jeu aux soupapes, tension chaîne de distribution.

Pour la course, la moto était équipée d’une rampe de carburateurs Yoshimura très fragile et délicate à régler. Cette rampe est réservée à l’usage « compétition ».

La moto est aujourd’hui équipée d’une rampe de carburateurs à dépression et d’une boîte à air complète d’origine.

Cela lui confère une souplesse et une facilité d’utilisation, ainsi qu’une grande fiabilité.
750 GG 11XXX-013

La selle est amovible.

Son ouverture donne accès à un coffre de rangement situé dans le dosseret.

Le garde-boue AR et le carter de chaîne secondaire d’origine sont conservés.
750 GG 11XXX-014
Par rapport à la Kawasaki Z 750 d’origine, la Godier Genoud gagne plus de quinze de kilos (carrosserie polyester, échappements 4 en 1, roues magnésium, étriers alu, etc …).

L’adoption d’une roue AV en 18’ (au lieu de 19’ à l’origine) apporte un gain de maniabilité.

Le freinage AV est en net progrès du fait de l’adoption d’étriers Brembo P08, de disques inox perforés, d’un maître-cylindre Brembo et de durits en inox tressé.

Une moto de ce type a terminé à la 3e place du Tour de France Motocyclisme 1980.
Les Godier Genoud du peloton compétition de la Gendarmerie Nationale
Les Godier Genoud de la G-000 Les Godier Genoud de la G-001
Les Godier Genoud de la G-002 Les Godier Genoud de la G-003
Les Godier Genoud de la G-004 Les Godier Genoud de la G-005
Les Godier Genoud de la G-006 Les Godier Genoud de la G-009
Les Godier Genoud de la G-007  Les Godier Genoud de la G-008